Dolympiades 2019

dol2

Comme chaque année les DOLYMPIADES avait lieu lors du week-end de pentecôte à Dolhain.

Les festivités débutèrent le vendredi avec une soirée consacré aux dj ( principalement locaux) et en tête d’affiche CALUMNY deux dj’s ardennais venu jouer de la musique électro en live.

Le samedi était consacré a des groupes de composition, avec pour débuter la journée SPINNING TURTLES et JOHN L qui nous faisais bouger avec des morceaux de hard rock.

Ensuite au tour de KAPTAIN OATS de se produire sur la scène , composé de bons musiciens , de belles guitares et d’une jolie voix qui est celle de Guillaume Vermeire , notamment passé par plusieurs émissions de Télé-réalité comme The Voice, ils nous ont sortis un répertoire de chansons fort semblable a des morceaux des Kings of Leon .

dol1Peu avant 22h l’ambiance est montée d’un cran avec REAVEN , quatuor français composé de quatre potes qui sont pour moi mon gros coup de coeur !!!

Dansant et radiophonique ce groupe n’a pas fini de faire parler de lui, d’autant plus qu’ils sont en tournée en Europe avec pas moins de 40 dates , donc n’hésitez pas à aller consulter leur site : WWW.REAVENMUSIC.COM .

Nous aurons d’ailleurs l’occasion de reparler d’eux plus tard lors d’une interview qui paraîtra prochainement sur le site.

La tête d’affiche était des régionaux , en effet YKONS clôturait ce samedi avec un répertoire de morceaux issus de leur premier album intitulé « Reflected »,en s’inscrivant clairement dans la mouvance indie-pop actuelle,YKONS laisse derrière son passage une traînée de sons et une atmosphère unique qu’on ne se lasse pas d’écouter.

La journée du dimanche était tourné vers des groupes tribute, ce qui amena une assistance un peu plus importante que la veille.

La line-up était assez diversifié avec des tributes de chanteurs francophones tel que Superbus avec la charmante voix de Maud pour RADIO LOLA ,Calogero via CALO et le groupe FAN qui reprenait du Pascal Obispo.

L’Italie n’était pas oublié non plus car Zucchero était repris par OVERDOSE D’AMORE petite decouverte du festival,et sans oublier l ‘anglais et les tubes de Genesis et Phil Collins qui ont résonner dans cette salle à l’acoustique précis avec les allemands de INVISIBLE TOUCH .

Pour mettre fin à ce week-end de pentecôte ,Jean-Jacques Goldman était mis en avant avec GOLDMANMANIA.dol3