Lamber'm on stage 2019

SIXIEME EDITION TRIBUTAIREMENT ENSOLEILLEE

DSC02458

C’est sur les hauteurs de Verviers , dans le village de Lambermont que l’asbl LBMT organisait le 31 Mai et le 1 juin pour la sixième fois le LAMBERM’ON STAGE ( festival Rock Tribute), qui se déroulait pour la première fois sur la plaine Ozanam, site fermé et sécurisé très bien agencé avec deux scènes en vis à vis ,stands pour se restaurer , facile d’accès et parking en suffisance.

Le festival accueillait cette année pas moins de 16 groupes venue en grande partie de Belgique mais aussi de nos pays voisins pour nous faire chanter et danser sur des titres de Johnny Hallyday, U2, Depeche Mode, Noir Désir, Red Hot Chili Peppers, The Rolling Stones, etc., le tout sur deux jours et sans temps mort puisque deux scènes étaient disposées sur le site de façon a ce que tout le monde puissent en un demi-tour sur soi se retrouver face à celles-ci.

Tout le monde y trouvait son bonheur , vu la diversité de la line-up, en fermant les yeux et avec un peu d’imagination, on pouvait facilement se croire a un concert officiel de certains groupes, tel était le cas pour nous lorsque Secret Garden, tribute français de Depeche Mode a commencé son concert avec la voix de Rod fort semblable a celle de Dave Gahan et celle tout aussi particulière de Jim par rapport à Martin Gore, et que dire de ce spectacle que nous a offert Hullaballoo qui nous balançait ce son pure qu’est celui de Muse pour clôturer cette première journée ensoleillée.DSC02431

Le lendemain rebelotte , même ingrédients au niveau de la météo et de la musique .

Pour ce qui est de l’affiche du dimanche, la journée commençait avec Tokyo Tapes ( tribute de Scorpions) qu’on ne pouvait pas ne pas remarquer avec son chanteur qui portait un joli haut de forme, la journée se déroulait avec un programme assez éclectique avec en début de soirée un moment très attendu , puisque Back Doors Man ( tribute des Doors) se produisait sur la scène Jupiler.

DSC02908La fin de festival fut plus internationale avec notamment à 22h, les français de Give it away et Not The Rolling Stones , tête d’affiche de cette deuxième journée qui nous venait du Royaume-unis avec un set d’un peu plus de 90 minutes qui régalait toutes les générations qui composait ce public venu très nombreux.

Je retiendrai aussi la bonne organisation de ce festival qui pu se dérouler sans aucun problème majeure , aussi bien les spectateurs, photographes, presse et surtout artistes furent ravi de cet accueil.

N’oublions pas de souligner ce qui a mon avis n’est pas assez répandu au niveau de ce genre de festivité, alors que le prix des boissons comme la bière et les softs étaient au prix de 2 euros, l’eau se vendait à 1 euro.

Après le succès de cette édition, il me tarde de revenir l’année prochaine pour y retrouver une line-up de qualité et surtout une bande de potes amoureux de musique qui ne sont ni plus ni moins les organisateurs de ce chouette festival qu’il faut absolument vivre entre amis ou même en famille.

Crédits photos : Vero Broze